SDIS13 - Sapeurs Pompiers des Bouches du Rhône
Espace Documentaire

Vous êtes dans : Accueil / Toute l'actualité / Articles / Technique / Présentation de nouveaux véhicules au président du conseil Général

Présentation de nouveaux véhicules au président du conseil Général

1 Juillet 2011 Aubagne
Copie de 8

Le plan pluriannuel d’équipement, d’un montant de 27M€, validé par le conseil général pour 2009-2010 et 2011 a permis au SDIS de renouveler les engins devenus inadaptés et de se doter de matériels à la pointe de la technologie.

Grâce à la mise en œuvre de ce programme, le SDIS a pu renouveler 78 ambulances, 42 véhicules légers tout terrain, 6 camions citernes grande capacité, 7 véhicules de secours routier, 7 fourgons pompe tonne léger, 5 véhicules médicalisés, 11 fourgons pompe tonne grande capacité, 6 échelles, 46 véhicules utilitaires, 30 véhicules tout usage, 78 véhicules de liaison radio, 5 camions citernes moyens feux de forêts et 3 camions citernes légers feux de forêts ces 5 dernières années.

 

Copie de 5

 

De plus, l’établissement public s’est équipé en matériel innovant et adapté aux nouveaux bassins à risques, conformément au schéma départemental d’analyse et de couverture des risques validé par le Préfet.

 

Copie de 6

 

Copie de 2

 

Copie de 3

 

Copie de 4

 

Copie de 7

 

Mercredi 29 juin, M. Jean Noël Guérini, président du conseil général, s’est rendu au centre de secours d’Aubagne en présence de M. Jean-Pierre Maggi, président du SDIS 13, de nombreux maires et conseillers généraux, du colonel Luc Jorda et des autorités du SDIS 13, pour procéder à la remise officielle des clés de véhicules.

 

Copie de 1

 

Parmi eux, 4 engins spécifiques : le Fourgon Grande Puissance Dévidoir (FGPD)destiné à l’alimentation en eau pour la lutte contre les feux urbains et industriels , le Fourgon MOusse Grande Puissance (FMOGP) utilisé pour les feux industriels et d’hydrocarbures, le Bras Elévateur Articulé (BEA) employé principalement dans la lutte contre les feux de grands volumes grâce à son canon d’un débit de 4000 litres/mn et le Véhicule GRoupe d’Intervention en Milieu Périlleux (VGRIMP) destiné à l’acheminement du matériel spécifique et des personnels spécialisés sur les lieux d’intervention en milieux escarpés.

 

Copie de 8

 

Copie de 9

 

Copie de 10

 

Copie de 11

 

Lors de son allocution, le patron du département s’est félicité du bon emploi de l’argent public et s’est engagé à renouveler ce plan ambitieux pour les 3 ans à venir.

 

Copie de 12

 

« Aujourd’hui, le développement des zones d’activités, l’implantation de sites industriels, chimiques et nucléaires, doivent être pris en compte. Votre métier s’appuie sur l’anticipation des risques, aussi il est nécessaire que nous accompagnions ces changements démographiques et économiques dont ceux de l’europôle de l’Arbois, du pays Aixois et des zones en pleine expansion » , a-t-il déclaré.

 

Copie de 13

 

Il a poursuivi son discours en énumérant les moyens matériels et humains dont dispose le SDIS 13 pour assurer la sécurité de ses personnels et défendre efficacement les populations des Bouches-du-Rhône.

 

Copie de 14

 

Une conclusion teintée d’éclaircissements a clôturé l’intervention du président : « Ces dernières semaines nous n’avons eu cesse d’entendre, selon certains représentants syndicaux, au travers notamment de tracts, que le SDIS 13 est déficitaire en personnel. Pourtant, les chiffres fournis par le ministère de l’intérieur traduisent une autre réalité : 1108 sapeurs-pompiers professionnels au SDIS 13 contre 1055 en moyenne pour les SDIS de première catégorie. 3607 sapeurs-pompiers volontaires contre 3055 en moyenne pour les SDIS de même catégorie, 380 personnels administratifs et techniques au SDIS 13 soit 7,45 % contre 6,30% en moyenne pour les SDIS de même catégorie, sur la base de l’effectif total des agents du SDIS ».

 

Copie de 15

 

Et M. Guérini d’enchaîner : « le taux d’encadrement intermédiaire, plus particulièrement les sous-officiers, est bien plus élevé que la moyenne nationale : 60% des effectifs professionnels contre 52 pour les SDIS de même catégorie. Quant au potentiel opérationnel journalier qui est de 50 sapeurs pompiers pour 100 000 habitants au SDIS 13, il n’est que de 37 dans les SDIS de même importance. Ce niveau de sécurité inégalé est celui décidé et supporté par le Conseil Général ».

 

Copie de 16
4677.25