SDIS13 - Sapeurs Pompiers des Bouches du Rhône

Vous êtes dans : Accueil / Toute l'actualité / Articles / Opérationnelles / Feux de forêts / Les Pompiers13 luttent contre plusieurs feux entre Vitrolles et Rognac

Les Pompiers13 luttent contre plusieurs feux entre Vitrolles et Rognac

12 Juillet 2019 Vitrolles et Rognac
4 Copie

Mercredi 10 juillet, à partir de 17h30, c’est au cœur d’un vaste réseau d’infrastructures routières et ferrées, près d’habitations et d’entreprises, que les Pompiers13 ont dû batailler avec plusieurs feux de végétation, entre Vitrolles et Rognac.

Compte tenu de ce contexte, d’importants moyens étaient engagés d’emblée : une centaine de Pompiers 13, une soixantaine de véhicules et un renfort des moyens aériens (un hélicoptère bombardier d’eau, deux Tracker et quatre canadairs). Des moyens qui sont vite montés en puissance.

Avec la sécheresse, la propagation de l’incendie était rapide et les nuages de fumée visibles jusqu’à Marseille. En pleine zone périurbaine et industrielle, avec des accès difficiles et des zones d’habitat très dense, il fallait concentrer les moyens de secours sur des actions de protection des habitations, des entrepôts et des commerces.

La ligne SNCF Marseille-Vitrolles-Miramas a été coupée dans les deux sens pour assurer la sécurité des sapeurs-pompiers et garantir la protection des usagers ; plusieurs TER et trains de marchandises ont été bloqués. Trafic coupé aussi sur l’A7 entre Rognac et Vitrolles. La nationale 113, toute proche, était fortement impactée et les forces de l’ordre ont régulé le trafic. Une situation qui incitait rapidement les Pompiers13 à déconseiller l’accès à la zone, pour faciliter l’intervention des services de secours. Un poste de commandement a été installé au cœur du centre de secours de Vitrolles, basé à proximité du sinistre.

Le colonel Grégory Allione, chef de corps des Pompiers13, s’y est rendu.

Les différents foyers, très rapprochés les uns des autres, ont été traités comme une seule opération. Vers 22 heures, les feux à proximité de l’autoroute A7 et de la voie ferrée étaient fixés, grâce à l’action de 250 Pompiers13, d’une soixantaine d’engins terrestres et aériens. Au plus fort de l’intervention, sept engins aériens bombardiers d’eau étaient mobilisés.

La mobilisation de tous les services (Pompiers13, forces de police et de gendarmerie, CRS de l’autoroute, polices municipales, comités communaux feux de forêt, office national des forêts, forestiers sapeurs et Dirmed) a permis de préserver l’ensemble des sites sensibles: des habitations, mais aussi des bâtiments industriels et commerciaux.

Trente d’hectares ont été parcourus, mais aucune victime civile ou acteur des secours n’était à déplorer, ni aucun dégât matériel notable. Vers 22 heures, les feux étaient fixés et les opérations de noyage pouvaient débuter pour éviter tout risque de reprise.

Les Pompiers13 restaient mobilisés toute la nuit du 10 au 11 juillet pour sécuriser les lieux.

 

1 Copie

 

2 Copie

 

3 Copie

 

4 Copie

 

5 Copie

 

6 Copie

 

7 Copie

 

8 Copie

 

9 Copie

 

10 Copie

 

11 Copie

 

12 Copie

 

13 Copie

 

14 Copie

 

15 Copie
4170.08