SDIS13 - Sapeurs Pompiers des Bouches du Rhône

Vous êtes dans : Accueil / Toute l'actualité / Articles / Opérationnelles / Communication opérationnelle / Deux interventions marquantes des Pompiers13 le week-end dernier

Deux interventions marquantes des Pompiers13 le week-end dernier

18 Janvier 2019 Département
1 Copie

Le week-end du 12 et 13 janvier 2019 a été marqué par deux interventions marquantes : un feu impressionnant ayant détruit un appartement à Martigues samedi et une intervention dimanche sur un adolescent de 16 ans en arrêt cardio-respiratoire à la Barben. Les Pompiers13 étaient mobilisés sur ces importantes interventions

Samedi 12 janvier, vers 7h00, un violent feu s’est déclaré dans un appartement, allée des Buis au cœur de la cité HLM « Arc-en-Ciel » de Lavéra, à Martigues. Les Pompiers13 sont intervenus très rapidement sur les lieux, évitant ainsi la propagation aux habitations mitoyennes. Malheureusement, une femme de 60 ans a été retrouvée dans l’appartement en arrêt cardio-respiratoire. Malgré la tentative de ranimation pratiquée par les Pompiers13, la femme a été déclarée décédée, probablement intoxiquée par les fumées.

 

1 Copie

 

2 Copie

 

3 Copie

 

Dimanche 13 janvier, c’est une autre intervention auquel les sapeurs-pompiers ont été confrontés : un adolescent de 16 ans s’est effondré à un arrêt de bus, juste en face de la Mairie de la Barben. A l’arrivée des Pompiers13, l’adolescent était inconscient avec un pouls très faible. Le temps de faire le bilan complet, il est tombé en arrêt cardio-respiratoire, mais a rapidement été récupéré par les Pompiers13 grâce à un massage cardiaque et à un défibrillateur semi-automatique (DSA). Etaient présents sur place : le VSAV de Pélissanne, le chef de groupe, le VLI (Véhicule Léger Infirmier) de Lambesc, le VLM (Véhicule Léger Médicalisé) de Salon-de-Provence et la gendarmerie. La jeune victime a été évacuée par le Dragon131 vers l’Hôpital de la Timone.

Le sergent-chef Chamon, qui était sur place et qui a pris en charge le jeune de 16 ans, est resté en contact avec la mère de l’adolescent. L’adolescent va mieux et les examens sont bons : pas de commotion cérébrale.

Les Pompiers13 peuvent être fiers de leur intervention efficace et surtout de la rapidité de leur action grâce à laquelle l’adolescent n’a pas eu de séquelle.

5355.22