SDIS13 - Sapeurs Pompiers des Bouches du Rhône

Vous êtes dans : Accueil / Toute l'actualité / Articles / Jeunes Sapeurs-Pompiers / 10 JSP en formation au PTRI

10 JSP en formation au PTRI

19 Mai 2016 Coudoux
4 Copie

A l’initiative du responsable de section, le sergent Gomez, 10 filles et garçons en 1ère année à l’école des jeunes sapeurs-pompiers (JSP) de Port Saint-Louis, se sont rendus au plateau technique risque industriel (PTRI) du groupement formation, le 4 mai dernier, de 13h30 à 17h00.

Cette formation était destinée à parfaire leur connaissance à l’utilisation et l’emploi des extincteurs.

Le début d’après-midi a été consacré au cours théorique animé par l’adjudant-chef Lucarelli. Au programme : les différents types d’extincteurs, les classes de feu, le fonctionnement et le mode d’action sur le triangle du feu. S’en est suivie la visite du plateau, conduite par l’adjudant-chef Casagrande.

14h30 : l’heure tant attendue par les jeunes sonne enfin. La théorie laisse place à la pratique, les pompiers en herbe vont devoir se confronter aux caprices du feu sous l’œil expert de deux formateurs.

Une mise en pratique importante et utile à la préparation de l’examen de fin d’année, comme en témoignent Manon, Chloé, Vivien, Mathilde, Samuel, Charlotte, Margaux, Nazar, Olivier et Laurent : « A la demande de nos pairs, chacun s’équipe d’une veste de feu et d’un casque F1 nouvelle génération. L’adrénaline s’empare de nous. Nous devons éteindre un incendie de mobilier puis un incendie de compteur électrique au moyen d’extincteurs à eau. Vivien ne se lasse pas d’éteindre les flammes. Chloé quant à elle redouble d’attention par souci de bien faire. Manon a pu sentir le feu de près sur le simulateur de feu de compteur électrique. En effet, en ouvrant la porte, elle a subi un retour de flamme décoiffant et impressionnant. Le second atelier tout aussi palpitant que le premier nous permet de découvrir le feu d’hydrocarbure. Le scénario bâti sur un feu de bac de 2m2 nous amène à utiliser les extincteurs à poudre. Mathilde et Samuel sont impressionnés par l’importance du feu. Les battements de cœur de Charlotte et Margaux s’accélèrent ».

Il est temps pour le groupe de regagner le centre de secours. Une expérience motivante qu’ils ne sont pas prêts d’oublier : « nous sommes déçus que ça s’arrête déjà, peut-on avancer le temps de 3 ans pour pouvoir partir au FPT ? » lancent Nazar, Olivier et Laurent.

Face au succès manifeste de cette formation, le sergent Gomez envisage de renouveler sa demande chaque année.

 

1 Copie

 

2 Copie

 

3 Copie

 

4 Copie
3337.57