SDIS13 - Sapeurs Pompiers des Bouches du Rhône

Vous êtes dans : Accueil / Toute l'actualité / Articles / Formation / Un avion s’écrase sur l’aérodrome des Milles : 20 sapeurs-pompiers évalués

Un avion s’écrase sur l’aérodrome des Milles : 20 sapeurs-pompiers évalués

25 Janvier 2010 Aérodrome des Milles
Copie de 1

Un avion avec à son bord une dizaine de passagers, prend feu en vol jeudi 21 janvier aux alentours de 9h10. Lors de son atterrissage forcé sur l’aérodrome d’Aix les Milles, il finit sa course dans un champ.

Il s’agit, d’un exercice organisé par le SDIS 13 et coordonné par l’EDSP 13. A cette occasion les futurs chefs d’agrès sont évalués sur un accident aérien faisant de nombreuses victimes.

 

Copie de 1

 

Copie de 2

 

Copie de 3

 

Dans des conditions de proches réalités, la chaîne médicale constituée de médecins et d’infirmiers et un PC ont été mis en œuvre.

 

Copie de 4

 

Copie de 5

 

Dès leur arrivée, sur les lieux du sinistre, les 25 stagiaires sous les regards attentifs des évaluateurs procèdent aux reconnaissances d’usage. Les sapeurs-pompiers testés, demandent les moyens adaptés à la situation afin d’organiser les opérations de secours.

 

Copie de 6

 

Copie de 7

 

Copie de 8

 

Copie de 9

 

Un second secteur d’intervention est mis en œuvre pour éteindre l’incendie, matérialisé par des fumigènes.

Les équipages évaluent, tour à tour les besoins, repèrent les victimes et évacuent les blessés par ordre d’urgence vers le PMA. Le bilan est lourd : trois décédés sont recensés, des blessés graves, polytraumatisés et brûlés, sont pris en compte puis traités avant d’être transportés par le dragon 131 ou les VSAV vers les centres hospitaliers.

 

Copie de 10

 

Copie de 12

 

Copie de 13

 

Un gendarme technicien d’identification criminelle a participé aux côtés des sauveteurs à la gestion des victimes décédées.

 

Copie de 11

 

Cette évaluation orchestrée par le lieutenant-colonel Fonters responsable de l’école départementale vise à tester les réactions des stagiaires en situation de catastrophe à effet limité mais aussi à se familiariser avec les lieux d’intervention.

Par ailleurs de nombreux officiers dont le lieutenant-colonel Honoré et le capitaine Piccioli ont été mobilisés sur cette simulation pour réfléchir à la mise en place d’un plan ETARE sur la zone.

Il est à noter sur les lieux les cadres de permanence de l’aérodrome des Milles.

 

Copie de 14

 

Copie de 15
3256.86