SDIS13 - Sapeurs Pompiers des Bouches du Rhône

Vous êtes dans : Accueil / Toute l'actualité / Articles / Formation / EXERCICE ACEL AU TUNNEL MIRABEAU

EXERCICE ACEL AU TUNNEL MIRABEAU

25 Juin 2010 Jouques
Copie de 3

 

Dans le cadre de la validation des futurs chefs d’agrès VSAV (ambulance), l’école départementale des sapeurs-pompiers et le groupement Est ont organisé jeudi 17 Juin une manœuvre plan ORSEC ACEL (nombreuses victimes) sur l’A51 dans le sens Sisteron/Aix à hauteur de l’aire de Jouques.

 

Le scénario bâti sur un accident autoroutier survenu dans le tunnel Mirabeau met en cause un minibus et deux véhicules et fait état de 16 impliqués.

Pour faire face à cette catastrophe le CODIS dépêche sur les lieux : deux véhicules médicalisés, une dizaine d’ambulances, deux véhicules de secours routier, un camion citerne rural, un poste médical avancé et un poste de commandement. Lors d’une intervention de ce type les moyens engagés seraient supérieurs.

 

Copie de 1

 

Copie de 2

 

Un entraînement coordonné par le lieutenant-colonel Fonters pour la partie évaluation des stagiaires, l’aspect opérationnel était sous contrôle du lieutenant-colonel Dumas.

 

Copie de 3

 

 

Il est environ 9h00, lorsque le premier VSAV arrive sur les lieux : le chef d'agrès procède aux reconnaissances, veille à la sécurité, numérote toutes les victimes puis transmet le 1er message au CODIS, afin de demander les renforts nécessaires.

Un premier bilan fait état de 3 personnes en arrêt cardio respiratoire, 4 blessés graves, 8 blessés légers et 1 impliqué indemne.

 

Copie de 4

 

Copie de 5

 

Sous les regards attentifs des évaluateurs les 20 stagiaires procèdent aux reconnaissances d’usage. Les Sapeurs-Pompiers testés, demandent les moyens adaptés à la situation afin d’organiser les opérations de secours.

 

Copie de 6

 

 

Dans des conditions de proches réalités, la chaîne médicale constituée de médecins et d’infirmiers et un PC ont été mis en œuvre.

Sur le plan médical, la chaine des secours se met progressivement en place sous l’autorité du Docteur Barra, directeur des Opérations de secours : Une VLM armée par le Dr Gueret et M.P. Luchesi pour la médicalisation de l'avant, une VLM SDIS armée par le Dr J.Fabbri et B. Gouirand en renfort de l'avant et pour la gestion du PRV (Point Rassemblement des Victimes). Les docteurs Chastel et Mailloux sont chargés de la gestion du PMA.

Deux victimes sont incarcérées dans un véhicule et vont être médicalisées sur place pendant la désincarcération.

 

Copie de 7

 

Copie de 8

 

Copie de 9

 

Copie de 10

 

Copie de 11

 

 

Les blessés sont ensuite regroupés au niveau du PRV situé vers la sortie du tunnel, en attendant l'activation du PMA installé sur l'aire de repos de Jouques.

Les norias débutent ensuite du PRV vers le PMA où toutes les victimes sont adressées afin de stabiliser leur état et de les conditionner avant leur évacuation (fictive) vers les structures hospitalières.

 

Copie de 12

 

A l'entrée du PMA le secrétariat d'entrée et le médecin trieur catégorisent les victimes en fonction de leur état de santé. Une fiche médicale de la victime est établie et complétée par chaque secteur du PMA avant l’évacuation vers les centres hospitaliers.

 

Copie de 13

 

Copie de 14

 

Copie de 15

 

 

Un exercice mis en œuvre conjointement avec la société d’autoroute ESCOTA et les services de la gendarmerie qui a nécessité la fermeture du tunnel pour la matinée.

Un débriefing a clôturé la manœuvre.

3804.24