SDIS13 - Sapeurs Pompiers des Bouches du Rhône
Espace Documentaire

Vous êtes dans : Accueil / Toute l'actualité / Articles / Communication / Retour sur le 63e congrès départemental des Pompiers13

Retour sur le 63e congrès départemental des Pompiers13

14 Novembre 2018 La Ciotat
7 Copie

Fort de 63 ans d’existence, le congrès départemental s’inscrit dans la tradition et l’histoire des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône. C’est le trait d’union qui réunit les sapeurs-pompiers professionnels et volontaires, les agents administratifs, techniques et spécialisés, les anciens sapeurs-pompiers et les jeunes sapeurs-pompiers. Cette année, le 63e congrès départemental des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône, organisé sous l’égide de l’Union Pompiers 13, a eu lieu samedi 3 novembre 2018 à la Ciotat au théâtre de la Chaudronnerie.

 

Cet événement, placé sous le signe de l’engagement et de la solidarité, a réuni des centaines de congressistes. Une journée riche en échanges et en débats avec une importante réflexion sur l’évolution de la profession. Ce rendez-vous annuel incontournable permet de rendre hommage aux sapeurs-pompiers femmes et hommes, qui interviennent pour venir en aide à la population. Il permet aussi de renforcer les liens et d’échanger entre les pompiers et les autorités.

Au programme de la matinée :

 

1 Copie

 

2 Copie

 

3 Copie

 

- L’ouverture du village citoyen sur le parvis de la Chaudronnerie avec des stands, des démonstrations et des animations (sportives, initiation aux gestes qui sauvent…), ouvert au grand public dès 9h du matin ;
- L’inauguration du village citoyen par le colonel Grégory Allione, président du FNSPF et directeur du Sdis13 ; le capitaine Bernard Schifano, président de l’Union Pompiers13 ; Guy Patzlaff, 1er adjoint au maire de la Ciotat et Gilles Portales, élu de Ceyreste.
- Les commissions thématiques (sapeurs-pompiers professionnels et volontaires, agents administratifs, techniques et spécialisés, anciens et jeunes sapeurs-pompiers) afin de dresser le bilan des activités et réfléchir sur différentes problématiques dont le volontariat.

 

5 Copie

 

Pour exemple, la commission dédiée aux anciens a réuni une quarantaine de participants qui sont venus aborder divers sujets : unité de soutien aux intervenants (à laquelle participent justement les anciens sapeurs-pompiers, qui ont été mobilisés dans l'Aude et sur le feu de La Ciotat), tenues, recyclage monitorat, programme des rencontres pour l'année à venir, congrès 2020...

A l’occasion de ce congrès départemental, les Pompiers13 ont organisé une course à pied de 15 km au profit d’une belle cause, soutenue tout au long de l’année par le centre de secours de la Ciotat : « De l’espoir pour Yanis ». Une vingtaine de Pompiers13 a ainsi couru pour Yanis, fils d’un pompier aixois, atteint d’une pathologie rare et peu traitée en France. Objectif : contribuer à collecter des fonds pour financer une nouvelle opération aux Etats-Unis.

 

7 Copie

 

L’après-midi était dédié aux Assises. Le rassemblement était départemental mais c’est l’Europe qui a focalisé les préoccupations des autorités et des élus. Et plus particulièrement la directive européenne de 2003 sur le temps de travail qui obligerait à assimiler le volontariat à du temps partiel. Cette directive concernerait 4 500 pompiers dans les Bouches-du-Rhône. Après la présentation du conseil d’administration de l’Union Pompiers13 et le discours du capitaine Gilbert Estève, chef de centre de la Ciotat-Ceyreste et de Sébastien Tarrini, président de l’amicale de la Ciotat-Ceyreste, les autorités ont été accueillis par une haie d’honneur de jeunes sapeurs-pompiers.

 

6 Copie

 

8 Copie

 

Après la diffusion du court-métrage en hommage aux disparus puis la minute de silence en leur mémoire, les discours se sont succédés (Bernard Schifano, président de l’Union Pompiers13, Patrick Boré, maire de la Ciotat et 1er vice-président du conseil départemental 13 représentant Martine Vassal ; Michel Santamaria, président de l’Union Régionale des sapeurs-pompiers Sud Méditerranée ; le colonel Grégory Allione, président de la FNSPF et directeur des Pompiers13 ; Richard Mallié, président des Pompiers13 ; Bernard Deflesselles, député et vice-président du conseil régional Sud-Paca ; Pierre Dartout, préfet de la région PACA et des Bouches-du-Rhône) avec une revendication commune côté pompiers et côté autorité : la volonté d’un engagement politique ferme pour protéger le volontariat.

 

12 Copie

 

L’avis de tous est unanime : Bernard Deflesselles s’est fermement opposé à cette directive qui « met à mal notre système de sécurité civile » . « Il est inadmissible de vouloir faire d’un SPV un travailleur à temps partiel » , a-t-il ajouté.

 

13 Copie

 

Le discours du colonel Grégory Allione, directeur du Sdis13, a effectué son premier discours en tant que président de la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France ; discours qui rejoint celui des élus : l’inquiétude et les préoccupations sont fortes au niveau national concernant la directive européenne sur le temps de travail. « La déclinaison de cette directive s’attaque directement à l’engagement citoyen ; elle impacte le modèle de sécurité civile » , affirme le colonel Allione, spécifiant que « la sécurité civile est l’ADN des habitants » . Le colonel Allione a rappelé quelques chiffres significatifs : « on dénombrait 3,5 millions d’interventions en 2008 dont 50% était du SUAP. Aujourd’hui, c’est 4,5 millions d’interventions dont 84% du SUAP. Le sapeur-pompier n’est pas qu’un technicien du feu, c’est aussi un technicien du secours d’urgence ».

 

11 Copie

 

En présence de Julien Ruas, adjoint au maire de Marseille et représentant Jean-Claude Gaudin, des maires de nombreux maires (Cassis, Ceyreste, les Pennes-Mirabeau, Fuveau, Saint-Cannat) et en présence du vice-président de la fondation du Crédit Agricole, la direction des Pompiers13 et l’ensemble des autorités ont souligné l’engagement de nos sapeurs-pompiers, notamment dans l’Aude avec la mobilisation de plus de 400 jeunes sapeurs-pompiers pour aider la population sinistrée et le fait qu’ils donnent leur vie pour sauver celle des autres.

Patrick Boré, maire de la Ciotat, a souligné dans son discours « l’exemplarité dans notre département de la transmission entre les anciens, très présents, et les « minots » - les jeunes sapeurs-pompiers ».

L’Union Pompiers13 a ensuite diffusé un court métrage sur le séjour des pupilles organisé chaque année avec le soutien des amicales ; l’occasion de remercier chaleureusement les 21 familles d’accueil bénévoles et la générosité des donateurs. Deux chèques ont été remis lors du congrès :

- Un premier chèque de 10 000 € de la fondation du Crédit Agricole remis à l’Union Pompiers13
- Un 2nd chèque de 50 000 € de l’Union Pompiers13 remis par le capitaine Bernard Schifano au colonel Grégory Allione au profit de l’œuvre des pupilles.

 

4 Copie

 

9 Copie

 

10 Copie

 

Enfin, Pierre Dartout, préfet de la région PACA et des Bouches-du-Rhône, a évoqué dans son discours « la progression dans l’efficacité collective et du dispositif dans un contexte difficile » . Selon le préfet, « la culture, l’état d’esprit et les valeurs des sapeurs-pompiers n’ont pas changé » . Par contre l’environnement a évolué avec le changement climatique et les inondations qui touchent actuellement des départements jamais touchés auparavant. Le métier a également évolué (SUAP), « ce qui mérite une réflexion nationale, avec au cœur du système, le volontariat » . « Nous devons faire en sorte qu’il ne décline pas et au contraire le faire progresser en s’appuyant sur le plan intégrant les 37 mesures proposées par l’ancien ministre de l’Intérieur » . Il a ensuite salué la mobilisation des jeunes sapeurs-pompiers. « La relève est assurée dans le département : des jeunes sont animés par cette volonté d’être solidaire et de s’engager » . Et de finir : « on a le système de sécurité civile le plus efficace du monde ».

Avant de clôturer le congrès départemental, un film de promotion pour le congrès national 2020 à Marseille a été diffusé.

 

14 Copie

 

Le colonel Jean-Luc Beccari, directeur adjoint du Sdis13 et Jean-François Le Bigot, secrétaire général de l’Union Pompiers13 ont évoqué le « privilège d’accueillir ce congrès au parc Chanot, au cœur de la Ville de Marseille, organisé dans un esprit collaboratif » .

 

15 Copie

 

Pour mener à bien ce projet, le Sdis13 et l’Union Pompiers13 comptent sur « l’aide des bénévoles, l’énergie, les idées et l’enthousiasme de tous pour construire cet événement ensemble » .

Le congrès départemental marque une étape importante dans l’aventure collective qui mènera les Pompiers13 jusqu’au congrès national de 2020.

4009.51