SDIS13 - Sapeurs Pompiers des Bouches du Rhône
Espace Documentaire

Vous êtes dans : Accueil / Toute l'actualité / Articles / Communication / Le CIS SMT doté d’un Véhicule de Secours et d’Aide aux Victimes

Le CIS SMT doté d’un Véhicule de Secours et d’Aide aux Victimes

15 Novembre 2018 Saint-Mitre-les-Remparts
5 Copie

 

Lundi 12 novembre à 19h, Richard Mallié, président des pompiers13, était présent au centre de secours de Saint-Mitre-les-Remparts afin de présenter concrètement sur le terrain le contrat de sécurité qui renforce le maillage territorial et permet de pérenniser le centre de secours de St-Mitre qui assure dorénavant une mission d’urgence.

En présence de Jean-Marc Sénateur, sous-préfet ; de Béatrice Aliphat, maire de St-Mitre-les-Remparts, du colonel Grégory Allione, directeur des pompiers13 et du lieutenant Antoine Lucchini, chef de centre, Richard Mallié, président du Sdis13, était sur place pour présenter le contrat de sécurité. Ce dernier s’inscrit dans une démarche dynamique dans les Bouches-du-Rhône à la fois sur le plan de recrutement (création de 105 postes), sur le plan de l’équipement (investissement de 28,8 millions d’euros entre 2018 et 2020) et sur le programme immobilier (100 millions sur 10 ans) comprenant la rénovation de 8 centres (Roquevaire, Sénas, Allauch, le Merle/ Salon Ouest, Sainte-Victoire, Tarascon, Istres, la Fossette) et la création de 2 nouvelles unités (L’Arbois et Aix-Carcassonne).

 

1 Copie

 

Avec 140 000 interventions par an et près de 6 000 agents, le Sdis13 est le premier acteur de la sécurité dans les Bouches-du-Rhône. Contrairement à d’autres départements qui fusionnent ou ferment des centres, le Sdis13 est dans une politique de renforcement territorial afin d’apporter à la population une réponse opérationnelle optimale. Ce contrat de sécurité est rendu possible grâce au soutien financier du Conseil départemental 13 et au concours des maires.

Le centre de secours de St-Mitre-les-Remparts en est l’exemple concret : l’activité du centre était orientée vers la lutte contre les feux de forêts. Il n’assurait pas jusqu’à présent le secours d’urgence à la personne. Pour s’inscrire dans le nouveau règlement opérationnel impliquant une répartition de la charge liée au secours à la personne (représentant 82% l’activité des pompiers des Bouches-du-Rhône), et pour répondre à la sollicitation opérationnelle sur le bassin Martigues, St-Mitre, Port-de-Bouc - qui s’élève à 10 000 sorties de secours par an -, le centre de secours de St-Mitre vient d’être doté d’un véhicule de secours et d’aide aux victimes (VSAV). Ce véhicule a été remis par Richard Mallié au lieutenant Antoine Lucchini, en présence des 53 sapeurs-pompiers volontaires que compte le centre.

Autre évolution : son personnel assure désormais des gardes 24h/24.

 

2 Copie

 

3 Copie

 

Saint-Mitre-les-Remparts n’est pas un cas isolé. L’ensemble du territoire est concerné par ces évolutions. Chaque centre va ainsi bénéficier d’un contrat opérationnel adapté. C’est le cas de Lamanon et Saint-Etienne-du-Grès qui deviennent également des acteurs du secours d’urgence avec la dotation d’une ambulance ; du centre de la Montagnette qui assure désormais une garde 24h/24 et non plus uniquement en journée ; ou encore le centre de Meyrargues, dont l’effectif de garde a augmenté et qui compte à son actif une 2ème ambulance.

 

4 Copie

 

5 Copie
3924.66