SDIS13 - Sapeurs Pompiers des Bouches du Rhône

Vous êtes dans : Accueil / Toute l'actualité / Articles / Communication / De vibrants hommages ont été rendus à Norbert Savornin

De vibrants hommages ont été rendus à Norbert Savornin

9 Décembre 2019 Marignane - Nîmes - Martigues
16 Copie

Dimanche 1er décembre, un immense drame est survenu, qui a laissé depuis les Pompiers13 dans l’émoi et une profonde tristesse. Toute la journée du vendredi 6 décembre était consacrée aux hommages rendus à Jean Garat, Michel Escalin et Norbert Savornin, décédés dans l’exercice de leur mission alors qu’ils rejoignaient, à bord du Dragon 30, le département du Var pour porter secours à la population dans le cadre des inondations.

 

Dès lundi 2 décembre, les hommages se sont succédé, pour rendre hommage à Jean Garat, Michel Escalin et Norbert Savornin. Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner s’est rendu sur les lieux du drame, puis au centre de secours de Marignane, à la rencontre des Pompiers13 et plus particulièrement ceux du sauvetage aquatique.

L’occasion de leur témoigner son soutien : « Vous faites preuve d’un engagement exceptionnel. (…) Les sapeurs-pompiers ne lâchent jamais face au combat, face à l’insupportable et pour les familles de ceux qui sont morts ». Le Président de la République Emmanuel Macron s’est exprimé également : « Trois de nos concitoyens engagés de la Sécurité civile ont disparu en hélicoptère alors qu’ils secouraient les victimes des intempéries dans le Sud. A leurs camarades sapeurs-pompiers et secouristes, à leurs familles, soyez assurés du soutien de la Nation qu’ils ont tant servie ».

 

1 Copie

 

2 Copie

 

3 Copie

 

4 Copie

 

5 Copie

 

Mais c’est vendredi, le 6 décembre, qu’un hommage a été rendu aux trois secouristes du Dragon 30, puis plus particulièrement à Martigues. Sous un soleil radieux, sur le tarmac de la base hélicoptère de la Sécurité civile, à Nîmes-Garons, Emmanuel Macron a présidé une cérémonie d’hommage aux trois victimes, en présence de quelque 1 500 personnes. Norbert Savornin, nommé adjudant le jour-même, a été décoré de la légion d’Honneur à titre posthume. Debout devant les trois cercueils recouverts du drapeau tricolore, le chef de l’Etat a salué « trois hommes de courage et d’honneur, trois héros. Trois hommes qui sauvaient des vies, leur épitaphe pour l’éternité ».

 

6 Copie

 

7 Copie

 

8 Copie

 

9 Copie

 

10 Copie

 

11 Copie

 

12 Copie

 

Puis c’est dans la cour de la caserne de Martigues, que s’est poursuivi cet hommage, devant quelque 800 personnes graves et recueillies. Des Pompiers13, mais aussi des élus, des sapeurs-pompiers venus d’autres départements, des autorités et membres d’institutions. Et puis des proches, des amis. Dans un assourdissant silence, le cercueil de Norbert Savornin a pris place au cœur de cette triste assemblée, au son de la cornemuse et Amazing grace. Avant d’écouter le parcours de ce passionné qu’était Nono, qui avait mis sa vie au service de son engagement, dès l’adolescence comme cadet, à Marignane. L’engagement de son père Daniel Savornin a été rappelé aussi à l’assemblée, avant que Guillaume Serrus, l’un des proches de Norbert, prenne la parole. L’occasion de sourire, malgré tout, à l’évocation de quelques anecdotes. Comme l’aversion de ce grand gaillard, artiste du ballon rond, pour l’eau froide. « Ce que nous retiendrons de toi, c’est d’avoir été un homme au grand cœur. Prêt à donner ta veste quand bien même tu avais froid. Celui qui est prêt à soulever des montagnes et décrocher des étoiles. Et tu les aimais tellement que tu es allé les décrocher, ces putains d’étoiles ». Un message fort pour saluer la mémoire de celui qui a marqué la caserne de Martigues, par son courage et sa compétence. Mais aussi par sa gentillesse et sa disponibilité. Car Norbert Savornin « faisait partie de ces gens engagés », a salué pour sa part le colonel Grégory Allione, chef de corps départemental.

La cérémonie s’est poursuivie avec la remise du drapeau au fils de Norbert Savornin, avant que le cercueil ne quitte la caserne pour regagner la chapelle ardente dressée à la caserne de Marignane, sous les applaudissements des collègues et amis de Nono qui se tenaient serrés, comme un seul homme, pour laisser partir celui qui manquera à tous. Sa famille, ses amis, sa garde, sa caserne, tout le corps départemental des Bouches-du-Rhône qui, s’il a posé un genou à terre, se relèvera de cette épreuve. Enfin, c’est le Dragon 131 de la Sécurité civile qui est venu écrire la conclusion de cette cérémonie, en survolant la caserne et les dizaines de pompiers encore réunis. Comme un dernier au-revoir à celui qui restera une figure et un exemple.

 

13 Copie

 

14 Copie

 

15 Copie

 

16 Copie

 

17 Copie

 

18 Copie

 

Enfin dimanche soir, à l’occasion du match OM – Girondins de Bordeaux, avant le coup d’envoi, l’Olympique de Marseille et le Vélodrome ont rendu un bel hommage aux 3 secouristes. Un match qui s’est achevée par une victoire de l’OM ; une victoire que les Pompiers13 ont dédié à Norbert. Les hommages qui ont été rendus tout au long de la semaine à Norbert Savornin, Jean Garat et Michel Escalin étaient à la hauteur de leur engagement et du sacrifice ultime dont ils ont été les victimes.

 

19 Copie

 

20 Copie

 

4893.55